Jean-Louis Auduc

Jean-Louis Auduc: Garçons et filles ne sont pas égaux devant l'échec scolaire!

Jean-Louis Auduc: Garçons et filles ne sont pas égaux devant l'échec scolaire! En quelques mots, retour sur ce qui n'est pas une évidenc, (merci Librinfo74)

http://www.librinfo74.fr/2013/04/fete-de-ladep-jean-louis-auduc-ou-comment-sauver-les-garcons/

Quelques notes prises en vrac:

Jean-Louis Auduc a abordé bien des sujets... La question de la différence énorme entre filles et garçons devant l’échec scolaire a été très intéressante. Il s’avère que dans deux types de familles, les garcons sont lourdement désavantagés par rapport aux filles dans l’entrée en scolarité. En effet, chez les familles ultra-conservatrices, (type catholiques intégristes...), comme dans les familles très populaires éloignées de l’école, les petites filles sont largement sollicitées pour les tâches ménagères quotidiennes, au contraire des garçons. Elles apprennent à être “reprises”, “corrigées”... et entrent à l’école en ayant ainsi été beaucoup plus sollicitées que les garçons de ces mêmes familles. Ce qui va leur permettre d’entrer plus vite et plus profondément en processus d’apprentissage de type “essai-erreur-correction”...

Voici un extrait de l'interview réalisé par l'AEF, agence d'information spécialisée, qui reprend certains des thèmes évoqués...

Cécilia Pandolfi, (AEF): Que pensez-vous d'un dispositif tel que l'Adep (2) ? Peut-on généraliser ce type d'association ?
Jean-Louis Auduc : C'est extrêmement intéressant d'avoir une organisation qui associe les parents et des enseignants, qui fait venir des spécialistes pour réfléchir et débattre sur l'éducation. Avec son souci de vulgarisation intelligente, l'Adep montre un besoin : les parents les mieux intentionnés ne comprennent pas l'école, avec ses sigles incompréhensibles, ses programmes qui changent sans cesse. Cette association réalise finalement ce que devrait faire une chaîne de télévision publique. En France, nous avons des émissions sur la cuisine, la santé, mais aucune sur les thématiques d'éducation ! Il faut une émission d'information sur le fonctionnement de l'école, ne pas attendre d'avoir un incident pour parler d'école durant 1 minute dans un journal télévisé.

L'interview complet sur le site de l'AEF: http://www.aef.info/public/fr/nonabonne/accueil/accueil.php