André Giordan

André Giordan: "apprendre à apprendre" et "L'école en 2050"

Deux sujets traités par André Giordan:

  • un atelier "Apprendre à apprendre"

et

  • une conférence "l'école en 2050"

En attendant le compte-rendu, une video de Librinfo74: http://www.librinfo74.fr/2013/04/apprendre-a-apprendre-une-des-clefs-de-la-reussite-a-lecole-selon-andre-giordan/

Quelques notes prises:

"Tente comble pour l’atelier du samedi matin. André Giordan a parfaitement répondu à la commande, parvenant à mélanger “apport d’information” et “mise en situation”.

Apprendre est un vrai métier. Cela dit, suffit-il d’enseigner pour faire apprendre ?


“Apprendre à apprendre” : des exercices concrets qui font prendre conscience que nous avons tous une manière différente d’apprendre et qu’il est important pour l’élève d’être conscient de sa propre façon de fonctionner. Le problème de la compréhension des consignes et de ce qu’attendent exactement les professeurs font partie de ce qu’il faudrait prioritairement expliquer aux élèves pour ne pas les mettre en situation d’échec.


Parfois, pour apprendre à l’autre, il suffit de dire... (cf. cours magistral). Mais pour cela il faut 4 conditions:

  1. Que tous partagent le même questionnement

  2. Que tous mettent les mêmes choses derrière les mots

  3. Que tous raisonnent de la même façon

  4. et que tous produisent du sens de la même façon


Ont suivi quelques exercices plutôt drôles et instructifs de mémorisation. Le plus important dans ces exercices est de voir comment on apprend soi-même, pourquoi on n’a pas réussi à retenir certains éléments, comment on a essayé de retenir les choses, quelle stratégie on a utilisé.


Trois grandes catégories: visuel, mots, ressenti et mouvements, (kynesthésie). L’idéal est de découvrir “la majeure” qui est la nôtre, puis de travailler sur les autres approches.


A l’école, l’enseignant, qui a lui même une certaine façon d’apprendre, une stratégie propre, a tendance à penser que ses élèves fonctionnent comme lui.

Pour réussir “à l’école”, l’élève doit comprendre ce que le professeur attend de lui.


Quelques éléments encore: la mémorisation est favorisée par le sommeil; plus on mémorise plus on peut encore mémoriser, (pas de “saturation”); il est pertinent et

stratégiquement judicieux de continuer à apprendre à tout âge, (poésie...)...

Cela dit, la mémoire n’est pas suffisante. Il faut comprendre et mobiliser le savoir. Raconter ce qu’on a appris est un moyen de le faire. De même que l’enseignement mutuel, (évoqué par Meirieu la veille au soir).

André Giordan termine en termine sur des outils, comme les “conceptogrammes”, (mindmapping)... Il rappelle qu’il faut éviter la distraction, favoriser la confiance en soi. Il propose l’exercice des “30 secondes”, au cours desquelles on cherche à retrouver ce qu’on a vécu-appris l’heure précédente, ou pendant la journée... Il termine en rappelant que le corps est un allié, et propose de la relaxation.

Il ne faut pas opposer “apprendre” et “jouer”, qui vont ensemble.