Petit florilège « anti-genre » pour que chacun sache à quoi s’en tenir.

Luc Cédelle .

...Nul ne sait – sauf peut-être certains cadres du ministère de l'éducation et les organisateurs eux-mêmes – ce qu'a pu donner, en termes de participation, la dernière journée de retrait de l'école (JRE) organisée le 12 mai à l'appel de Farida Belghoul et avec, pour la première fois le soutien très appuyé de l'ex-humoriste Dieudonné.

Nul ne le sait car le choix conjoint du ministère et des organisations syndicales a été de ne pas en parler. Ni commentaires, ni bilan. Bonne tactique ponctuelle – le rayonnement médiatique étant un des critères du succès – mais qui ne garantit rien sur les suites possibles. Le réflexe « pas de vagues » n'a jamais réglé aucun des problèmes du système scolaire...

La totalité de l'article ci- dessous:

http://education.blog.lemonde.fr/2014/06/22/petit-florilege-anti-genre-pour-que-chacun-sache-a-quoi-sen-tenir/