Les sénateurs UMP proposent un projet de texte interdisant l'école à la maison .

"Les sénateurs UMP proposent un projet de texte interdisant l'école à la maison : ne nous trompons pas sur leurs intentions. Quand récupération électoraliste et petites affaires d'écoles privées font bon ménage.
Pour attaquer le "home-schooling", les sénateurs UMP déclarent s'appuyer sur le risque de voir se développer des communautarismes religieux... On voit bien qui ils visent, et quelles voix ils cherchent à récupérer pour les élections, tentant de siphonner les votes du Front National. C'est donc une fois de plus sur la base d'une lecture toute particulière de la "laicité" qu'ils visent à stigmatiser certaines catégories de population.


Par ailleurs, ils sont sensibles aux pressions que les promoteurs de l'école privée font peser sur eux. L'école à la maison, qui se développe en effet, c'est en premier lieu du chiffre d'affaires perdu pour l'école privée dont il faut rappeler qu'elle est principalement confessionnelle catholique.

Deux bonnes raisons toutes bien intéressées pour que les sénateurs s'attaquent de façon pernicieuse à un phénomène qui interroge toutefois clairement l'école."

http://www.senat.fr/leg/ppl13-245.html