« Je plains les professeurs d’école… » Pierre Frackowiak.

Les enseignants du premier degré sont en danger. Leur situation se dégrade de jour en jour et personne ne semble s’en émouvoir. Leur souffrance a été terrible au cours des années de destruction sarkoziste de l’école. On en a rarement pris la mesure, à la fois parce que, par peur, par discrétion et par l’histoire d’un corps plutôt docile, elle s’exprime peu, du moins ouvertement, et parce que peu d’experts, ou de prétendus experts, la connaissent.....

http://www.meirieu.com/FORUM/fracko_je_plains_les_profs.pdf