projet d'école

Allègement de la procédure de renouvellement des "Projets d'Ecole"

Plus d’un tiers des départements appelés à renouveler leurs projets d’école, n’auront finalement qu’un avenant au projet actuel à rédiger.

Dans un courrier adressé le 1er octobre au ministre de l’Éducation nationale, le SNUipp-FSU lui demandait de prolonger d’une année la validité des projets d’école renouvelables. Plus d’un tiers des départements sont aujourd’hui concernés.
Cette demande officielle du syndicat a été entendue et aujourd’hui, le ministère y répond favorablement : une circulaire en informera dans les jours qui viennent les recteurs et DASEN.

Un simple avenant suffira

D’une manière générale, l’élaboration de ces projets est vécue comme une procédure administrative normée et non comme un projet pédagogique adapté aux besoins des écoles et des élèves. Or, dans un contexte où une nouvelle loi sur l’école devrait bientôt voir le jour, cet exercice apparaît bien inutile en regard des évolutions attendues.
Le ministère qui avait répondu aussitôt favorablement s’est engagé à faire une réponse écrite au SNUipp-FSU dans des délais rapides. Les consignes qui seront données aux recteurs et DASEN feront état d’un simple avenant à ajouter au projet existant. Cette information doit rapidement circuler dans les écoles concernées.