ipad

Classe Twitter à la Roche sur Foron : le déblocage, enfin !

Certains d'entre vous le savent déjà mais nous prenons ici le temps de revenir un peu sur la situation la semaine dernière. Le blocage est levé et la classe Twitter peut redémarrer à la rentrée, moyennant sans doute quelques aménagements qui permettent à tout le monde de sortir avec les honneurs de cet imbroglio. 

Nous avons remercié tous les soutiens reçus, (et ils ont été nombreux, de qualité, engagés...).

Sans doute y a-t-il des combats plus essentiels, plus fondamentaux. Mais l'affaire nous semblait symbolique et symptomatique. 

C'est une victoire, assurément. La vôtre, la nôtre, celle de l'enseignante qui a tenu bon et a accepté d'être exposée, même si nous avons tout fait pour la protéger. D'un certain sens, c'est aussi une victoire pour l'Education Nationale, qui s'est avérée capable de revoir sa position, (certes sous la pression de notre possible lettre ouverte).


Chacun de vous a apporté un élément important dans ce dossier et il est certain que l'Education Nationale y aura gagné. Nous ne résistons pas à la tentation de reprendre un passage du rapport de la concertation, toujours le même: "Dans les écoles et les établissements, des dizaines de milliers d’enseignants utilisent le numérique au quotidien dans leurs classes. Ces pionniers doivent être reconnus et encouragés, et leur expérience doit être écoutée pour déterminer la politique numérique nationale". C'est bel et bien parce qu'on était loin de ce soutien, de cette ouverture que nous avons souhaité réagir ! Et ce d'autant plus que la question des mondes numériques pose très directement celle de l'ouverture de l'école, sur le territoire, sur les familles, sur d'autres écoles... 
Si ces éléments ne nous étaient pas apparus si importants, nous n'aurions pas réagi ainsi. 

La lettre au Recteur ne sera pas "ouverte". Il y a une certaine beauté dans cette disparition prématurée. 

Merci encore de votre soutien.

images.jpg